Promesses et enjeux du biomimétisme

Promesses et enjeux du biomimétisme

Kalina Raskin, directrice générale du CEEBIOS (Centre européen d’excellence en biomimétisme de Senlis) rappelle que le velcro est inspiré de la fleur de bardane, que le nez du TGV japonais est inspiré du bec du martin-pécheur et que la soie d’araignée est plus résistante que la fibre d’acier. Elle explique surtout est à quel point le biomimétisme et la « bio-inspiration » sont en train de se répandre dans tous les domaines de recherche industrielle, et en particulier le textile, les cosmétiques et l’industrie de la beauté. 175 laboratoires et 100 entreprises sont engagées dans le biomimétisme en France, parmi lesquelles des grands acteurs du luxe comme L’Oréal et LVMH…

PODCAST

Kalina Raskin

Kalina Raskin est directrice général du CEEBIOS (Centre européen d’excellence en biomimétisme de Senlis).