Le parfum : une industrie de luxe ?

Le parfum : une industrie de luxe ?

Eaux de toilette, de Cologne, poudres de riz, savons parfumés, huiles capillaires… Autant de produits, synonymes de beauté et de raffinement, dont s’emparent les dandys et élégantes des dernières décennies du XIXe siècle. À l’heure où l’hygiène se fait vertu, le parfum s’affranchit peu à peu du soupçon de péché qui a longtemps pesé sur lui ; il n’est plus seulement perçu comme un instrument de séduction réservé à une élite aristocratique mais devient, dans la société bourgeoise de l’époque, un incontournable agent de distinction.

Pour les parfumeurs parisiens du XIXe siècle, un marché nouveau et dynamique s’ouvre, où les innovations techniques et industrielles rejoignent un savoir-faire mercatique et commercial, pour donner naissance à la première industrie de luxe.

Podcast – Le parfum : une industrie de luxe ?

Eugénie Briot

Eugénie Briot est responsable des programmes de l’École de Parfumerie Givaudan. Docteur en histoire des techniques, elle a dirigé le Master innovation, design et luxe de l’université Paris-Est – Marne-la-Vallée et enseigné de façon ponctuelle dans plusieurs universités (Genève, Shanghai…) autour de ses thèmes de recherche : l’histoire et le marketing de la parfumerie. Ses travaux ont reçu plusieurs prix, dont le prix CNRS-Observatoire Nivea (2008). Elle est l’auteur de La Fabrique des Parfums (Vendémiaire, 2015), et de Marketing du Luxe : Stratégies innovantes et nouvelles pratiques (EMS, 2014).