Une histoire des couleurs dans le vêtement

Une histoire des couleurs dans le vêtement

Historien et spécialiste des couleurs, Michel Pastoureau propose une analyse appliquée au vêtement, en particulier au Moyen-Âge, tout en sachant que la couleur est doublement marginalisée, à la fois par l’histoire en tant que discipline académique, et au sein d’une histoire du vêtement qui reste encore à écrire. Il est vrai qu’il existe un déséquilibre entre le foisonnement des sources concernant le vêtement d’apparat et le vêtement du commun des mortels faisant rarement l’objet de commentaires.
Pour comprendre le monde ancien des couleurs, non seulement il convient de faire abstraction de la découverte du spectre de la lumière par Isaac Newton (1666), mais encore il importe de savoir que les anciens parlaient de matières, de densité, de saturation, plutôt que de coloration proprement dite. Ainsi, dire « bleu », pour les gens du XIIIe siècle, signifiait des dizaines de nuances que ne nous ne connaissons plus de la même manière aujourd’hui (éclat, densité, brillance, matité, concentration de matière colorante…). A quelles conditions peut-on se réapproprier cette richesse sensible, culturelle et chromatique ?

PODCAST

Michel Pastoureau

Historien et spécialiste des couleurs.