Le marché de la fripe aux XIXe et XXe siècles

Le marché de la fripe aux XIXe et XXe siècles

Manuel Charpy (historien, Université Lille 2) raconte l’histoire du marché de la fripe à Paris (XIXe-XXe siècles). Etabli au quartier du Temple à Paris, ce marché exportait partout dans le monde, en particulier en Afrique. La fripe est apparue au XIXe siècle, en même temps que l’obsolescence du vêtement (avant, on reprisait, on retournait ou on « retaillait »). Les vêtements dits « tout faits » ont habitué les consommateurs à la confection et à ce qui allait devenir le prêt-à-porter un siècle plus tard. Autour de la fripe, on peut suivre la fabrication des identités dans une société où les apparences vestimentaires se réinventent. Mode de consommation volontairement marginale, la fripe s’est développée contre l’uniforme bourgeois puis contre le prêt-à-porter, considéré comme un emblème de la société de consommation. Vêtements anciens, vêtements uniques car marqués par l’histoire, uniformes militaires dégradés… : la fripe offre une matière à toutes les contestations.

PODCAST – Le marché de la fripe aux XIXe et XXe siècles

Manuel Charpy

L’historien-chercheur Manuel Charpy (CNRS, Université Lille 3) raconte une aventure de mode : la longue histoire de la Sape, de la colonisation aux migrations (XIXe-XXe siècles).