A propos de François Truffaut

A propos de François Truffaut

A travers un voyage dans les archives privées de François Truffaut (1932-1984), Antoine de Baecque invite à considérer que la dimension de l’ « intime » est au cœur de l’œuvre du cinéaste. « Tout part de l’enfance dans l’oeuvre de Truffaut », explique-t-il en indiquant que Truffaut a laissé derrière lui « le plus beau fonds d’archive du cinéma, une masse exceptionnelle de documents », qui se trouve être par ailleurs le fonds le plus consulté de la Cinémathèque française.

En explorant les différentes pièces des Films du Carrosse, un lieu aujourd’hui disparu près des Champs-Elysées, Antoine de Baecque souligne que François Truffaut avait un rapport compulsif aux archives (il conservait tout, y compris les ordonnances médicales), et montre qu’il construisait ses films à partir de ses documents personnels, soigneusement rangés et classés.

Le cinéma chez Truffaut produit de la vie, il en est un facteur d’apprentissage essentiel. La mise en fiction de l’existence permet au cinéaste de faire « vibrer » sa vie à l’unisson de la vie des autres. Chez Truffaut, le cinéma est « aussi singulier qu’une empreinte digitale ». Et même si François Truffaut n’a peut-être pas transformé la forme du langage cinématographique comme Jean-Luc Godard a pu le faire, il a inventé l’intime au cinéma.

PODCAST

Antoine de Baecque

Antoine de Baecque est un historien de la littérature, un critique de cinéma et de théâtre et un éditeur français.Ancien élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud (lettres), il est spécialiste en histoire culturelle du XVIIIe siècle et enseigne en tant que maître de conférences à l’université de Versailles.Il a publié de nombreux articles et ouvrages sur le cinéma français, en particulier sur François Truffaut et sur l’histoire de la revue Les Cahiers du cinéma , dont il a été le rédacteur en chef de 1996 à 1998.Il a quitté fin 2006 le journal Libération , où il exerçait depuis 2001 les fonctions de rédacteur en chef adjoint chargé de la culture.Il a dirigé les éditions Complexe de septembre 2007 à fin 2009.