A propos de Caetano Veloso

A propos de Caetano Veloso

A travers la figure de Caetano Veloso (né en 1942 près de Salvador de Bahia), Rémy Kolpa Kopoul (1949-2015), chroniqueur à Radio Nova et ancien journaliste musical à Libération, raconte le Brésil contemporain.

En marge d’un mouvement de contestation politique contre la junte au pouvoir au Brésil (1964-1985), Caetano Veloso a débuté sa carrière de musicien et chanteur au cœur d’une fulgurance qu’on a appelé le « tropicalisme », où rock et baroque ont pris des couleurs brésiliennes. Ses chansons furent fréquemment censurées et certaines interdites. Il passa plusieurs mois en prison pour « activités anti-gouvernementales » en 1968 et s’exila à Londres avec Gilberto Gil. Là-bas, les deux musiciens s’ouvrirent sur le monde, enregistrant avec des musiciens pop, découvrant les ragas indiens et le groove africain… A partir des années 1980, Veloso s’est mis à courir le monde, passant régulièrement à Paris (Olympia , festivals d’été européens, notamment une tournée au cours de l’été 1989 avec João Bosco et le pape de la bossa nova, João Gilberto).

Caetano Veloso est un poète, très marqué par la poésie concrète (Mallarmé, Maïakovski…), riche d’images, des textes souvent allégoriques, à la limite du non-sens. Répondant à une question de Rémy Kolpa Kopoul à propos de ses racines (« What about the roots ? »), Caetano veloso a réfléchi cinq secondes et a lâché : « Well, I like the roots, but I prefer the fruits ». Il est encore aujourd’hui l’un des artistes de variété de réputation internationale les plus respectés et les plus prolifiques, avec plus de cinquante enregistrements disponibles et des participations à des bandes originales de films (comme « Parle avec elle » de de Pedro Almodovar).

PODCAST

Rémy Kolpa Kopoul

A travers la figure de Caetano Veloso (né en 1942 près de Salvador de Bahia), Rémy Kolpa Kopoul, chroniqueur à Radio Nova et ancien journaliste musical à Libération.