Enjeux géopolitiques de l’intelligence artificielle

Enjeux géopolitiques de l’intelligence artificielle

La Chine investit massivement dans l’intelligence artificielle et joue déjà un rôle majeur dans la reconnaissance vocale, les robots et la reconnaissance d’image. Une région comme le Guangdong (1/3 des exportations chinoises) investit à outrance dans la robotique et l’Etat chinois possède une une « golden share » dans Alibaba, Baidu et Tencent. Ces enjeux sont à suivre de près et sont au coeur de la géopolitique mondiale : Vladimir Poutine estime que « le pays qui contrôlera l’intelligence artificielle dominera le monde » et Elon Musk considère que l’intelligence artificielle peut « mener à la troisième guerre mondiale ».

PODCAST

Pierre Haski

Pierre Haski, président de Reporters sans Frontières, il est ancien correspondant de « Libération » en Chine, il a créé le site d’informations Rue89 et publie chaque semaine une chronique sur les enjeux internationaux dans L’Obs.